Instagram: @oberndorferjuliette
Facebook: www.facebook.com/JulietteOberndorferART
Tumblr: www.julietteoberndorfer.tumblr.com
Etsy: www.etsy.com/fr/shop/JulietteOberndorfer

1. What’s your story ? Where are you from?

I come from the North (of France), more specifically I was born in Lille but I moved a lot during childhood. My first steps in drawing goes back far… So far that I don’t even remember them ! I always drew. During childhood, I’ve been to a school where the child’s creativity was highlighted. Art in the broad sense (drawing but also the acting, literature, music…) was a big part of it. And I think that it allowed me to acquire more creativity.

I didn’t accept the idea of making drawing a living right away. Everybody kept telling me that it was vocation. That I was gifted and that it would be a shame not to make the most of it. But I had this intimate fear about making my passion a job. I’ve always drew for myself, my family and my friends. But I really didn’t like the idea of drawing on command everyday ! I wanted to remain free in my passion. And in hindsight, I have to admit that I was pretty right to worry about it. Also, I had another passion : animals. I wanted to work with horses or dogs. But since I wasn’t good in math and physics, I did a literary baccalaureate and I gradually forgot about that idea.

Je viens du Nord, plus précisément je suis née à Lille mais j’ai beaucoup déménagé pendant mon enfance. Mes premiers pas dans le dessin ça remonte à loin… tellement loin que je ne m’en rappelle plus en fait ! J’ai toujours dessiné. Durant mon enfance, je suis allée dans une école ou l’on mettait en avant la créativité de l’enfant. L’art au sens large (dessin mais aussi théâtre, littérature, musique…) avait une très grande place et je pense que ça m’a permis de développer encore plus ma créativité.

Je n’ai pas accepté tout de suite l’idée de faire du dessin mon métier. Tout le monde me répétait que c’était ma voie, que ce serait dommage de ne pas profiter de ce “don” mais j’avais cette peur intime de faire de ma passion un travail. J’avais toujours dessiné pour moi, ma famille et mes amis, mais dessiner sur commande tous les jours ne me séduisait pas du tout ! Je voulais rester libre dans ma passion et, avec le recule, force est de constater que j’avais un peu raison de me méfier. Et puis j’avais une autre passion, celle des animaux, je voulais travailler avec les chevaux ou les chiens. Mais comme je n’étais pas douée en maths et en physique, j’ai fait un bac littéraire et cette porte s’est progressivement refermée dans ma tête.

renard

2. Tell us about your aesthetic.

Nature is a big part of my life. I’ve always live on the country side, and always been fascinated by t’s nature, and the calm it brings me. I like its organics shapes, its incredible colors and the game play. I’m a very active person, I find it hard to stay calm sometimes, but when I’m in the nature I’m different. It’s probably cliché but I can spend hours watching the grass moved by the wind ! It’s thus very natural that it’s shapes and colors are found in my universe. 🙂

I try to improve myself step by step ! There’s time where I am clearly looking to get better, and I look at some of my references. I mainly go on Pinterest or Tumblr and spend hours looking at artist’s art work trying to understand how they put colors together, why does it work so well, how can this or that artist draw a simple bush, give it a shape and a particular design. I am fascinated by people’s diversity and creativity their way to perceive things and graphically translate it. We have so much things to learn from others, It is an incredible chance to have all these artists on these platforms. Or sometimes, working on different style project helps me to learn and integrate this to my universe. When I have integrated enough new features I stop looking for more and I make sure they become a part of my style. I work b small bit mixing up my old and style together.

La nature fait partie intégrante de ma vie ! J’ai toujours vécu à la campagne, très proche de la nature et j’ai toujours été fascinée par sa beauté et par le calme qu’elle m’apporte. J’adore les formes organiques, les couleurs incroyables des fleurs, les ambiances lumineuses. Je suis quelqu’un de très actif et j’ai beaucoup de mal à me poser, mais quand je suis dans la nature je suis bien, C’est peut-être cliché, mais je peux rester des heures à regarder des herbes qui bougent avec le vent !
C’est donc tout naturellement que l’on retrouve ces formes et ces couleurs dans mon univers 🙂

Je cherche à évoluer par palier. Il y a des moments où je cherche volontairement à faire évoluer mon style, en regardant un maximum de références. Je vais sur Pinterest ou Tumblr (essentiellement) et je passe des heures à regarder le travail d’autre artistes, j’essaye de comprendre comment ils agencent les couleurs, pourquoi ça fonctionne bien, comment tel artiste s’y prend pour dessiner un simple arbuste, lui trouver une forme, une originalité. Je suis fascinée par la diversité et la créativité des gens, leur façon de percevoir les chose et de les traduire graphiquement ! On a tellement à apprendre des autres, c’est une incroyable chance d’avoir autant d’artistes réunis sur ces plateformes. D’autre fois, le fait de travailler sur des projets qui ne ressemblent pas du tout à mon style me donne des automatismes différents que j’intègre petit à petit dans mon univers. Quand j’ai intégré suffisamment d’éléments nouveaux à mon style, alors j’arrête de chercher et je me commence à m’approprier les choses. Je travail par petites touches en mélangeant progressivement mon ancien style au nouveau.

3. What is your favourite medium and why?

My favorite medium… Let me say PS (Photoshop). Which allows me to use many saturated colors. I’ve, for a long time, preferred traditional drawing, paints, pastels etc. but for some reasons I can’t be as modern as I wish with it. I think PS give a lot of room for freedom and I’ve improved a lot since I’ve started using it. It’s very fluid and soft to use. Besides this, I started to carve wool, to embroid, paper cut… I have no barrier in terms of the medium on the contrary I am always looking to learn new things, new technics, and as long as the medium allows me to have a very colorful result I like it 🙂

Mon medium favori…je dirais photoshop. Il me permet d’utiliser des couleurs très saturées ce que j’adore. J’ai longtemps préféré le traditionnel, peinture, pastel etc mais je n’arrive pas à être aussi moderne que je le veux. Je trouve que Photoshop donne une grande liberté, j’ai fait un bond dans mon style graphique depuis que j’utilise ce logiciel ! Il y a une rapidité d’exécution ( je n’aime pas particulièrement passer 5h sur un dessin…) et une facilité à changer d’avis, à tenter… En parallèle je me suis mise à la sculpture en laine, à la broderie, au papier découpé, maché…je n’ai pas de barrière au niveau du medium au contraire je cherche tout le temps à apprendre de nouvelle choses, de nouvelles techniques, et tant que le medium me permet d’avoir un résultat très coloré ça me plait 🙂

4. What is your artistic process like?

When starting a new project, I have thousands of ideas in my mind. Then I have to chose what I really want, since there a gap between theory and practice, and not all ideas a great. Then I start looking for references that goes well with my ideas in order to broader my scope and not remain closed minded. I take a long time to observe and close the case. From there I start drawing. I barely draft, I don’t really like it. Colors are to me very important, if not more important than features. I’m not really comfortable drafting I’d rather draw and refine a visual on PS up until it becomes my graphical reference for the whole project.

I don’t think there’s a usual day, I’m consistently changing. Whenever I’m working for a studio I get in the office early in the morning and stays behind my screens all day. Barely take breaks, and work hard. But I like to finish early, for my dog want to go for a walk (and me too !). It is a bit like a break of the day, I can do anything, if I want to draw a red lion I just do it like to please myself. When I work in freelance for a studio, I start really early and I stay in front of my computer all day long. I don’t take a lot of breaks, I’m a hard worker. However I like to finish early, for my dog want to go for a walk (and me too !) also because I like to continue on Something for me. It is a bit like a break of the day, I can do anything, if I want to draw a red lion, there’s no one to tell me that this lion is too this or too that. I just do it like to please myself ! Sometimes, I work for my online shop on Etsy. I have the choice between embroidery, sculpture, painting… what makes me happy on the moment !

Quand je commence un projet, j’ai mille idées dans la tête qui me viennent. Le tout c’est de faire le tri ! Parce qu’entre la théorie et la pratique…on se rend compte que parfois l’idée n’était pas si bonne. Je commence par chercher des références qui collent plus ou moins à mon idée histoire d’élargir mon horizon et ne pas rester dans mes premiers réflexes et apriori. Je les regardent longuement et je ferme le dossier. A partir de là je commence à dessiner. Je fais rarement des croquis, je n’aime pas tellement ça, la couleur est pour moi aussi importante ( voir plus !) que le trait et je ne suis pas à l’aise dans le croquis alors je préfère travailler et retravailler un visuel sur photoshop jusqu’à ce qu’il devienne ma référence graphique pour le projet à venir.

Je n’ai pas de journée type je crois… je change constamment! Quand je travail pour un studio en freelance, alors là je me met au bureau très tôt et je reste devant mon ordinateur toute la journée. Je ne fais pas beaucoup de pauses, je suis assez acharnée. Par contre j’aime terminer assez tôt, déjà parce que mon chien veut sortir se balader (et moi aussi !) et puis parce que j’aime enchainer sur quelque chose pour moi. C’est un peu la recréation, tout est enfin permis ! Si je veux dessiner un lion rouge alors je dessine un lion rouge, personne pour me dire que ce lion est trop ceci ou trop cela. Si ça me fait plaisir, je le fais! D’autres fois, je travaille pour ma boutique en ligne que j’ai ouverte sur Etsy. J’ai alors le choix entre broderie, sculpture, peinture… ce qui me fais plaisir sur le moment!

5. Who and/or what inspires your work?

My very first influence was an incontestable artist for which I a have a limitless admiration: Klimt. So modern, a shape genius, wonderful expressions, incredible women… and run out of praises for the paint. I spent an incredible amount of time trying to understand how such perfectness would be possible.

My second true influence was Michel Ocelot. Kirikou, Azur et Asmar will always remain wonderful references to me. Nature, animals, colors, that could only charm me. At this time, I was looking for my graphical identity and I definitely would never be where I am without Michel Ocelot and his team.

Progressively getting better, different shapes, softer shapes took place in work. There also less known artists, from my generation like Stéphane Fert, Alexis Liddell, Jérémy Baudry, Taylor Price, David Sala, the sister Elioli… People who did amazing stuff who I admire a lot. Obviously, I won’t able to name them all, sometime it’s just a drawing that I keep in mind, or it’s whole other style that would give me a new perception and new ideas for my future projects.

Ma première influence fut un artiste incontestable et pour lequel j’ai une admiration sans bornes: Klimt. Tellement moderne pour l’époque, un génie des formes, des expressions magnifiques, des femmes incroyables…je ne peux pas tarir d’éloges sur ce peintre. J’ai passé un temps fou à scruter ses travaux dans l’espoir de comprendre comment était possible tant de perfections !

Ma deuxième véritable influence a été Michel Ocelot. Kirikou, Azur et Asmar resteront des références exceptionnelles pour moi. La nature, les animaux, la couleur… Ça ne pouvait que me plaire! Je me cherchais beaucoup graphiquement à ce moment là et je pense qu’il a été un tournant dans ma vie, je n’en serais surement pas là si Michel Ocelot (et son équipe) n’avait pas existé.

Progressivement, en évoluant, je m’en suis détachée. Les formes organiques, plus souples ont pris leur place dans mon travail. D’autres artistes moins “reconnus” (avec de très grosses guillemets !) et de ma génération m’ont alors plus parlé comme Stéphane Fert, Alexis Liddell, Jérémy Baudry, Taylor Price, David Sala, les soeurs Elioli… Des gens au travail passionnant, et pour qui j’ai une grande admiration.
Évidemment je ne pourrais pas citer ici tous les gens qui m’apporte quelque chose, parfois ce n’est qu’un visuel qui me parle et qui me captive, parfois le style est très loin du mien mais vient apporter une vision neuve et fraîche qui me donne des idées pour mon prochain visuel.

6. What role does art play in your life? How does it change the way you see the world ?

I think Art gave some sort of self-confidence. Making feel alive ! It creates a true connection between people, especially when its very visual. Anyone can talk about an illustration, a sculpture, like or dislike it, comment about it. I am very glad to share my art with people, create connections through it. When I say to people that I draw for a living or build wool animal sculptures, their reaction is always very positive and enthusiastic, that actually helps to connect. I can’t really tell how much Art changed my perception of the world, I’ve somehow always saw the world through art !

Je pense que l’art m’a donné une certaine confiance en moi. Je me sens exister grâce à ça ! C’est un véritable lien entre les gens, surtout quand il est très visuel. Tout le monde peut parler d’une illustration ou d’une sculpture, savoir s’il l’aime ou pas, commenter… Je suis contente de pouvoir parler de mon art avec les autres, de créer du lien grâce à lui. Quand je dis que je travaille dans le dessin animé où que je fais des sculptures d’animaux en laine, la réaction des gens est toujours très positive et enthousiaste ce qui favorise beaucoup le rapprochement. Je ne sais pas à quel point il a changé la manière dont je vois le monde, j’ai surtout l’impression d’avoir toujours vu le monde à travers l’art !

femme africaine

7. Where did you study ?

I had a very classical education and I finally enrolled for a literary baccalaureate.
Then, I went on with upgrade training and an animation DMA (graduate in artistic professions) in ESAAT (Ecole supérieure des arts appliqués et du textile) in Roubaix. It made me discover a path I didn’t know until then : animation. I liked the scenery part right away. Color atmosphere, concept researches,… I knew that that what I wanted to do in the future. That’s the reason why I continued my education and completed my training in EMCA (Ecole des métiers de l’animation). Theses studies brought me a lot, it was a huge help to develop my creativity. By sharing with others students, mixing our worlds, testing different graphic style… It was so great !

Unfortunately, switching to the working life didn’t go as I wished. I started working in studios in Paris, on long films. It put a wet blanket on morale. After so much freedom, I didn’t get why I had to do things a certain way, with a certain style and certain color. The bird shouldn’t be too pink because it would look too girly. The black color shouldn’t be used in the scenery because it might frighten children… Also, working on the same project for month was very repetitive et boring for me. I really need new things ! It was unsettling for me. I think I’m an independent person who doesn’t like being told what to do ! I understood quickly that it wouldn’t suit me. So I decided to keep away from that and I started concept art and freelance illustration. It allows me to work on more interesting projects. They were also shorter and very eclectic with international studios.

Meanwhile, to be totally free and independent, I opened my shop on Etsy. I sell posters, original paintings and embroidery. In long term, I wish to be able to exclusively live out of these income but I still have a long way to go !

J’ai suivi un parcours on ne peut plus classique, pour finalement passer un bac littéraire. J’ai enchainé avec une mise à niveau et un DMA animation (diplôme des métiers d’art) à l’ESAAT de Roubaix ce qui m’a fait découvrir une nouvelle voie dont j’ignorais l’existence : l’Animation. J’ai tout de suite accroché avec la partie décors, recherche d’ambiance colorées, concept etc et j’ai su que j’irais vers ça dans le futur. C’est pour cela que j’ai poursuivi et achevé ma formation par l’EMCA ( l’école des métiers de l’animation). Ces études m’ont apporté beaucoup, ça a été un énorme tremplin à ma créativité. En échangeant avec les autres élèves, en mélangeant nos univers, en tentant d’autres styles graphiques… C’était vraiment génial !

Malheureusement, le passage à la vie active ne s’est pas déroulé comme je l’avais espéré. J’ai commencé à travailler dans des studios parisiens, sur des séries et des longs métrages, mais ça a été un peu la douche froide. Après toute cette liberté, je n’ai pas compris qu’on m’impose de faire telle chose, avec tel style et telle couleur. Ne pas faire l’oiseau trop rose parce que ça fait trop “fille”, ne pas utiliser de noir dans ce décor parce que le noir ça fait peur aux enfants… Et puis, passer plusieurs mois sur un même projet c’était pour moi très routinier et ennuyant. J’ai énormément besoin de nouveautés ! Ça m’a déstabilisée, et je crois qu’au fond je suis quelqu’un d’assez indépendante qui n’aime pas tellement qu’on lui dise quoi faire ! J’ai compris très vite que ça ne m’irait pas alors j’ai commencé à prendre de la distance avec tout ça et je me suis tournée vers le concept art et l’illustration freelance. Ça me permet de travailler sur des projets plus intéressants, plus courts et très éclectiques avec des studios internationaux.

En parallèle, et afin d’être totalement libre et indépendante, j’ai ouvert ma boutique sur Etsy. J’y vends des posters, des peintures originales, des broderies en lien avec mon univers. A long terme j’aimerais pouvoir vivre exclusivement de ces revenus mais j’en suis encore loin !

8. Where do you see yourself in five years?

Good question ! That would have been easy to answer this question a couple of years back, now I just turned 30 it’s a bit my everyday question. I just spent a 2 years’ van trip in Canada/USA, that very much changed the way I think and my vision of the future. Within 5-year time, I see me working on exiting projects, I’d like to write/drawing a comic strip or a graphical romance book I’m not too sure yet. Still with my Esty commerce, probably participating to handmade salons. That’d be nice to meet new people, talk about my work, discover new artists… I see myself overseas, perhaps in Germany or Ireland, I have a job that allows me to travel so I best as well enjoy it.

Bonne question ! il y a quelque années en arrière ça aurait été facile pour moi de répondre à cette question mais là…je viens d’avoir 30 ans et c’est un peu mon questionnement actuel. Je reviens de deux ans passés au canada/USA. J’ai fait un road trip d’un an dans un van et c’est une expérience qui a beaucoup bouleversé ma façon de penser et ma vision du futur. Dans 5 ans, pèle mêle, je me vois sur des projets intéressants, j’aimerais écrire/dessiner une sorte de BD ou roman graphique je ne sais pas encore… Je me vois avec ma boutique Etsy qui aura pris un peu plus d’ampleur, peut-être que je participerai à des salons handmade. Ça me plairait beaucoup de pouvoir rencontrer des gens, échanger sur ce que je fais, découvrir de nouveaux artistes… Mais je me vois aussi à l’étranger, peut-être en Allemagne ou en Irlande…J’ai la chance d’avoir un métier qui me permet de voyager tout en travaillant alors il faut en profiter. A voir !

9. What about in ten?

Even more complicated ! I’ll reach 40, perhaps I’d probably want to settle down, it’s tough to tell… I also want buy a house on the country side renovate it, have a garden and animals pet. I’d probably be working towards it by age 40.

Encore plus compliqué…! Peut être qu’à 40 ans j’aurais plus envie de me poser difficile de dire…J’ai aussi pour projet d’acheter une maison à la campagne et de la retaper, faire mon propre potager, avoir des animaux…, alors peut-être qu’à 40 ans je serais en train de mettre tout ça en place !

10. What do you hope to achieve with your art?

I still don’t really know whether I want to accomplish something through art. I want to draw but not with a precise goal. Just draw to touch people and make myself happy. On the other side I’m happy to think that If I was meant to pass away there’s still be something from me on earth.

Je ne sais pas du tout si je veux accomplir quelque chose par l’art. Je veux dessiner mais pas dans un but précis, juste dessiner pour toucher les gens et me rendre heureuse très simplement. D’un certain coté je suis contente de me dire que si je disparaissais, il resterait encore quelque chose de moi sur Terre.

cheval

11. Now, tell us a little more about you as a person: what is your favourite food?

I wont be too original here ! I’m vegan and a big fan of Maki avocado, but my favorite is chocolate.

Là dessus je ne vais pas être très originale ! Je suis végétarienne et complétement fan des maki avocats. Mais mon aliment préféré indétrônable c’est le chocolat ! 🙂

12. Favourite book?

I used to read a lot back then, but when I turn a teen reading became a bit more difficult for me, I’d be too busy with no enough time, and too much time spent on internet probably… My favorite book at this time is ‘L’Ombre du vent’ – Carlos Ruiz Zafon. However, I am a huge Harry Potter’s fan, The Lord of the Rings too, but it appeared to be less serious…!

J’ai lu énormément étant enfant, mais depuis l’adolescence j’ai beaucoup plus de mal à lire, trop de chose à faire, trop de temps passé sur internet aussi peut être…Mais mon livre préféré pour le moment c’est l’Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón. Bon, je suis aussi archi fan d’Harry Potter et du Seigneur des anneaux, mais ça faisait un peu moins sérieux…!

13. Favourite genre of music?

I appreciate Jazz music a lot, Classic music too (Thanks to my parents…) but I really listen to whatever as long as it’s not too aggressive, my ears are a ‘bit’ sensitive. *smiles*

J’aime beaucoup le Jazz et la musique classique (merci mes parents…) mais en fait j’aime écouter de tout, du moment que ce n’est pas trop agressif pour mes oreilles “un peu” sensibles. 🙂

14. What are your hobbies?

Besides Arts, I am quite athletic I also train my dog to obstacles races and I practiced horse riding for quite a long time, hopefully I’ll get back to it quick !

En dehors de tout ce qui touche à l’art, je fais de la musculation et de l’agility avec mon chien ! (parcours de saut d’obstacle)
J’ai longtemps pratiqué l’équitation et j’espère m’y remettre très vite !

15. If you weren’t an artist, what would you be?

I think that I can’t imagine that. There’s no doubt that I would have been an artist beside work *smiles* I think that I would have gone for animals, I would have loved to train guide dogs, I actually still inform myself about it by the way, maybe one day I’ll make a complete U-turn in my career and start a guide dog instructor training.

Je crois que je ne m’imagine pas. j’aurais forcement été artiste à coté de mon travail 🙂 J’imagine que j’aurais été vers les animaux ça c’est sur, j’aurai beaucoup aimé éduquer des chiens guides pour aveugles et personnes handicapées, d’ailleurs je me renseigne toujours là dessus, peut-être qu’un jour je changerai complétement de cap et je commencerai une formation !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA panthercascade

Curated by @hrmn_k, Ballpitmag curator for Creil, France